F

F
Perou Guide

 

 

 

 

 

 

F
G
 
L'EMPIRE DES INCAS

Ils furent la civilisation plus grande de l'Amérique du Sud, son territoire conforma l'Empire du Tahuantinsuyo “les quatre nations ou parts unis.”
Le pouvoir n'était pas en mains d'un seul homme gouvernant, mais il existait un Dyarchie. Ce gouvernement duel considérait que le pouvoir devrait se diviser en deux personnes, un qu'il maniait la vie civique, politique, économique, sociale et militaire et l'autre tout il en ce qui concerne le pouvoir religieux.

L'Inca ou gouvernant principal n'était pas nécessairement le fils majeur, mais il était choisi pour être le plus capable et préparé.
Tout ce qui prenait contact avec lui se considérait comme sacré. Il ne se montrait pas. Il était conduit sur une litière, puisque selon les croyances si son pouvoir prenait contact avec la terre il pourrait produire catastrophes, à cause de sa force divine.

LA RELIGION:
Pour la population andine l'espace et le temps étaient sacrés, par conséquent, ils avaient une explication mythique et une représentation rituelle.
Les trois plans étaient:
Hanan Pachá, le monde d'en haut,
Kay Pachá, le monde d'ici,
Urin Pachá, le monde d'en bas,

On pensait que les dieux pouvaient communiquer avec les hommes à travers des oracles. Les représentations en bois, argile ou pierre prenant vie et répondre les demandes et ils pouvaient exprimer ses désirs. Les dieux ne pouvaient pas se tromper dans ses prédictions, si ceci succédait ils étaient détruits.
En ce qui concerne la mort, ils avaient peur mourir brûlés, puisqu'ils pensaient que la force vitale d’une personne disparaissait quand il mourait brûlée ou son corps était incinéré.

L'empire des Incas était divisé en quatre régions:
Chinchaysuyo: région des chinchas, territoire du nord.
Antisuyo: région de l'est ou orient.
Collasuyo: province des Collas, territoire placé au sud.
Contisuyo: région d'occident.

DES GOUVERNANTS OU DES INCAS DU TAHUANTINSUYO

I. - MANCO CÁPAC
Selon la légende ce fut le fondateur de l'empire, envoyé par le dieu Soleil. Il émergea du lac Titicaca accompagné de son épouse Mama Ocllo Huaco. Son père Soleil l'avait ordonné qui établisse le capital où s'enfonce la barre d'or qu'il portait dans sa main droite. Arrivant à la vallée de l'Urubamba, dans le coteau Huanacauri, la barre d’or s'enfoncé et il disparut pour toujours. C'est ainsi qui Manco Cápac fonda la ville du Cusco.
Manco Cápac, fut un sinchi ou chef militaire de la culture Tiahuanaco qui après la chute de cette civilisation décida de migrer son village à une vallée plus fertile.

Manco Cápac

II. - SINCHI ROCA
Il est considéré le deuxième Inca. Il se maria avec Mama Coca, fille de Sutic Huaman, Seigneur du village de Sañuc, avec eux ils établirent une alliance pour maintenir le contrôle de la région.
On dit qu'il fut qui établit la coutume de se perforer les oreilles pour porter des boucles d’oreilles comme symbole de noblesse.

III. - LLOQUE YUPANQUI
Au mourir Sinchi Roca il ne lui succéda pas son fils majeur Manco Sapaca, sinon Lloque Yupanqui, qui fut désigné par ses qualités physiques et son habileté militaire. Il se maria avec Mama Caua, fille du curaca d'Oma, village voisin au Cusco.

IV - MAYTA CÁPAC
Il mena une guerre contre les Alcauizas à ceux qui réussit à vaincre. Ceci permit de dominer toute l'aire du Cusco. Mayta Cápac mourut victime d'une rare maladie, son successeur probablement ne fut pas son fils sinon un de ses frères.

V. - CÁPAC YUPANQUI
Dirigea une campagne militaire vers l'Antisuyo pour soumettre aux villages d'Ancasmarca et Cuyosmarca. Selon des versions une de ses concubines Cusi Chimbo lui donna un breuvage pour l'empoisonner. Probablement, ce fut partie d'un complot organisé par les Hanan Cusco, puisque à l'être empoisonné, Inca Roca conduisit à un groupe de guerriers qui attaqua la maison de Cápac Yupanqui. Après cet événement Cusi Chimbo devint l'épouse ou Coya d'Inca Roca.

VI - INCA ROCA
Ce fut le premier à montrer le titre d'Inca et le premier Hanan Cusco dans le pouvoir. Dans ce gouvernement il commença la guerre contre les chancas. Inca Roca changea la résidence royale de l'Inticancha, lieu traditionnel des Hurin Cusco, à la partie grande de la ville. Désormais chaque gouvernant construirait son propre palais.
Inca Roca co-gouverna avec son fils Titu Cusi Gualpa

VII. - YAHUAR HUÁCAC
Son nom signifie “celui qui pleure sang.” Son nom est associé avec l'épisode où étant enfant et étant prisonnier en pouvoir des ayarmarca, il pleura sang, ce qui effraya à les personnes qui planaient l'assassin.

Finalement Yahuar Huácac fut victime d'une conspiration huanca que termina avec sa vie, par le qui fut choisi un nouveau successeur à qui lui fut donné le nom de Huiracocha.

VIII. - VIRACOCHA OU HUIRACOCHA
Son vrai nom fut Hatun Túpac, mais le fut désigné le nom du dieu Inca Viracocha qui signifie “écume de la mer.”
Son gouvernement fut en danger à cause de l'avance des chancas. Étant déjà de grand âge décida se repousser du gouvernement, désignant à son fils Inca Urco comme son successeur. Il alla en ce temps que les chancas menacèrent de prendre le Cusco, Huiracocha abandonna la ville avec d'Inca Urco. La ville resta à la merci des chancas, mais fut courageusement défendu par Cusi Yupanqui, son fils mineur, qui organisa l'armée réussissant à vaincre les envahisseurs.
Désormais Cusi Yupanqui fut appelé Pachacutec “il qui transforme le monde.”

IX. - PACHACUTEC
Il fut désigné par Viracocha qui le mit la couronne royale. Ce même jour prit comme épouse à Mama Anahuarque.
Pachacutec fut le vrai organisateur de l'empire Inca et celui qui transforma Cusco dans une ville grandiose, reconstruit le Temple du Soleil ou Inticancha, à qui il lui donna le nom de Coricancha. Divisa aussi le territoire en quatre parties ou régions partant de la Place d'Armes.
Son frère Cápac Yupanqui se chargea de l'expansion militaire, il avança jusqu'à Jauja et Huarochiri, la Ruelle des Conchucos arrivant jusqu'à Cajamarca où il réussit à capturer au Guzmango Cápac.

X. - TÚPAC YUPANQUI
Il monta au trône autour de l'an 1471 et il mourut vers l'an 1485. Il eut comme  épouse à sa sœur de père et mère, Mama Ocllo. D'accord à la tradition il eut plus de 150 fils.
Il fut l'Inca qui obtint la grande expansion territorial. Il conquit aux Chimús, portant à son gouvernant Minchacaman au Cusco. Aussi, furent soumis les Chachapoyas, pour ça il dut croiser le fleuve Marañón. D'autres groupes soumis furent les yarovilcas, cañaris, huancavilcas et caranguis.
Sa momie fut gardé dans le Cusco jusqu'à 1531, date dans laquelle fut brûlé par les généraux de Quito, Quisquis et Challcuchima par des ordonnes d'Atahualpa.

XI. - HUAYNA CÁPAC
Il fut fils de Túpac Yupanqui et depuis très jeune il participa au gouvernement. Il se maria avec la ñusta Cusi Rímay avec qui n'eut pas de fils. Dans sa deuxième épouse, Rahua Ocllo, eut comme fils au Huáscar.
Huayna Cápac organisa une expédition au nord, arrivant jusqu'à Quito où il mourut victime de la variole. Sa momie fut portée au Cusco par les nobles Inca, néanmoins, ils laissèrent à l'Atahualpa à Quito, qui profita de sa condition de militaire pour prendre le pouvoir.

XII. - HUÁSCAR
Au mourir Huayna Cápac les nobles inca désignèrent au Huáscar comme successeur, néanmoins, son frère Atahualpa incité par les nobles qui eurent avec lui à Quito, lui firent guerre utilisant pour cela, le pouvoir militaire.
Huáscar gagna l'inimitié de la noblesse cusqueña, s'entourant de nobles forains, probablement par la peur d'être trahi. Contre ceci, beaucoup de chefs militaires expérimentés passèrent au groupe d'Atahualpa.
Étant Atahualpa prisonnier en Cajamarca fit tuer à Huáscar. Ceci mit fin à l'histoire Inca, puisque désormais s'essaya de conserver la lignée royale, mais sous le domaine hispanique.

PEROU INFO
.
-
PROMOTIONS
s
Copyright (C) 2012 - WWW.PEROUGUIDE.COM - Photos, cartes et textes par Alfredo Rios Mercedes
Perouguide.com est une marque du groupe Peru Routes
F